info@copb.fr
05 59 15 02 98
Connexion
info@copb.fr
05 59 15 02 98
Connexion

Renouvellement d'agrément, poursuite du combat

Le Collège d’Ostéopathie du Pays Basque a vu sa demande de renouvellement d’agrément refusée fin juillet par la DGOS (sous-direction des ressources humaines au ministère de la santé)

Agréé pour l’enseignement depuis 13 ans, le COPB a reçu cette notification le 23 juillet pour une rentrée le 1er septembre alors que son dossier avait été déposé en octobre 2020.

La DGOS a repris l’avis d’une commission consultative, sans aucun temps contradictoire, ni concertation et encore moins audit ou visite sur site.

Neuf écoles indépendantes ont subi le même sort et sept écoles ont vu leur capacité réduite. Une décision inattendue et brutale qui impacte gravement 3000 étudiants à 3 semaines de la rentrée en pleine crise sanitaire.

Ainsi du fait d’une décision prise à Paris sans réel examen du dossier, sans recherche de la vérité, sans connaissance de la situation du COPB (pas d’entretien, pas de visite, pas d’écoute de nos arguments), le Pays Basque perdrait un acteur économique, un établissement d’enseignement supérieur,  des emplois pérennes (10 salariés , 62 vacataires , 284 étudiants) …

Bien entendu nous contestons devant les tribunaux cette décision inique et déposons en parallèle un nouveau dossier de demande d’agrément dès le 15 septembre afin de mettre fin au plus vite à cette situation ubuesque.

Le COPB satisfait à tous les critères de qualité comme en attestent ses certifications. Les reproches qui lui sont faits par la DGOS sont purement administratifs, résultent d’une interprétation des textes par la DGOS qui a évolué depuis la délivrance de notre dernier agrément et qui pourraient tous être régularisés en quelques heures.

Malheureusement cette péripétie administrative nous impose néanmoins, à compter du 1er septembre 2021, de cesser la délivrance du diplôme d’ostéopathe.

Pour autant, le COPB conserve son âme et son engagement pour un enseignement indépendant et qualitatif de l’ostéopathie. Nous n’appartenons pas à un fond de pension motivé par la seule recherche du gain et plaçons la formation de nos étudiants et leur épanouissement avant tout.

Le COPB va poursuivre ses activités formatrices en les recentrant sur d’autres thématiques : préparation aux études d’ostéopathie, enseignement de la thérapie manuelle, … 

La clinique du COPB reste ouverte, les consultations seront menées par les enseignants et serviront de stage externe aux étudiants ayant dû quitter l’établissement brutalement pour s’installer dans l’urgence à des centaines de kilomètres.

Leave a Reply

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR